Savoir pérorer

Pour faire un bon discours, il est important de pérorer…

Non il n’est pas question de se lancer dans un discours prétentieux, … mais de savoir conclure son intervention. En rhétorique, la péroraison constitue la dernière des cinq parties d’un discours structuré. Elle permet de récapituler les points traités dans le discours et de le conclure.

C’est la dernière impression que vous allez laisser à votre auditoire pour emporter son adhésion. Elle est donc essentielle.

C’est pourquoi il faut la préparer soigneusement en amont de l’intervention et ne pas se contenter d’un rapide et expéditif, « voilà, merci … »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s